La méthode Pilates : vous connaissez ?

Table des matières

Aujourd’hui, nous savons tous que le sport joue un rôle important dans l’équilibre de nos vies et dans la gestion du stress au quotidien. De ce fait, nous cherchons la meilleure méthode pour entretenir notre corps en un minimum de temps et d’effort, tout en nous préservant du risque de blessure et être source de bien-être intérieur. La méthode Pilates a tous ces critères.

Cette méthode de gym douce permet de sculpter et d’assouplir le corps en combinant plusieurs techniques empruntées à la danse, la gymnastique ou encore au yoga. Il agit sur le corps, le mental et l’esprit. Il permet le gainage du corps sans traumatisme articulaire, ni musculaire. On tonifie sa silhouette, on se muscle en profondeur, on gagne en souplesse, on prévient les blessures et on relâche la pression du quotidien. Après une séance de Pilates, on se sent bien, détendu, relaxé et revitalisé.

Avec cette méthode, on ne pousse pas le corps dans ses retranchements, on ne choque pas ses muscles et on ne sollicite pas ses articulations à outrance. Le Pilates, c’est plutôt le contrôle du mouvement en pleine conscience pour un renforcement musculaire efficace et profond tout en douceur. Pas étonnant qu’il soit plébiscité par tant de célébrités et recommandé par autant de kinésithérapeutes et d’ostéopathes.  

Principe de la méthode Pilates

Il s’agit d’une discipline complète basée sur quelques 500 exercices travaillant les principaux groupes musculaires. Le Pilates sollicite principalement les muscles profonds du tronc (transverse, obliques, plancher pelvien et multifidus) afin de contrôler et de stabiliser les postures, tout en réduisant la pression sur les articulations. La majorité des exercices se pratiquent au sol et/ou sur appareil. Les enchaînements sont travaillés lentement et harmonieusement. Chaque exercice est répété une à deux fois avec attention et exactitude

Le pilates est basé sur plusieurs principes fondamentaux :

Cependant, n’imaginez pas que les résultats physiques du Pilates ne se fassent en un claquement de doigts. Façonner son corps prend du temps. Mais à raison de séances régulières de 45 minutes à 1 heure, une à deux fois par semaine, les résultats sont visibles assez rapidement. Toutefois, il est important de rappeler que le Pilates ne fait pas maigrir. Il permet de sculpter les muscles et d’affiner la silhouette. Pour perdre du poids, il est intéressant de coupler le Pilates avec une activité plus cardio permettant de “choquer” les cellules graisseuses. 

  • La respiration

La base. Elle est thoracique pour oxygéner les muscles et permettre d’optimiser chaque mouvement. L’impact ne sera pas le même si l’inspiration et l’expiration ne se font pas au bon moment.

  • La concentration 

On parle de pleine conscience. L’esprit accompagne chaque mouvement du corps afin de sentir le muscle que l’on souhaite solliciter. 

  • Le centrage 

Appelé aussi Powerhousecentre d’énergie ou Core. Situé au milieu du tronc entre la cage thoracique et les hanches (abdominaux, lombaires, périnée, fessiers), il est notre centre de gravité qui stabilise le bassin et de rééquilibrer la colonne vertébrale. 

  • La fluidité du mouvement

Le corps est toujours en action dans des exercices lents et précis favorisant le travail musculaire en profondeur. 

  • La précision

Chaque mouvement doit être précis afin d’optimiser son efficacité, de réduire sa répétition et de préserver l’organisme de la fatigue musculaire.

  • La proprioception 

C’est la perception de la position de son corps dans l’espace. On se réapproprie son corps pour mieux en maîtriser et en contrôler les mouvements.

Le Pilates se pratique en salle avec un coach/professeur ou chez soi à l’aide de vidéos. Il suffit de se munir d’une tenue de stretching confortable et d’un tapis relativement épais afin de protéger ses articulations. Le port de chaussettes antidérapantes maintenant efficacement le pied est recommandé dans le but de sécuriser la position du corps. On peut s’aider également d’accessoires dédiés à la pratique du Pilates dont les plus connus sont : 

  • Les bandes élastiques

L’indispensable accessoire de Pilates. Il offre une résistance tout en facilitant le mouvement. Il permet un travail en profondeur sans utilisation de poids afin de ménager les articulations.

  • Le swiss ball ou fit ball  

Le fameux gros ballon de gym. Il permet l’engagement de la sangle abdominale en créant un déséquilibre de la posture et favorisant ainsi le renforcement musculaire.

  • L’anneau de pilates ou pilat ring  

Cercle flexible muni de deux poignées. Il peut être utilisé pour le haut et/ou le bas du corps. Il permet de travailler des muscles peu sollicités au quotidien mais garants d’une silhouette harmonieuse.

  • Le foam roller 

C’est un rouleau de mousse compact de 90 cm de long et d’à peu près 12 cm de diamètre. On l’utilise notamment pour le dos puisqu’il fait sa longueur lorsqu’il est placé perpendiculairement à la colonne vertébrale. Il existe des foam roller plus petits et texturés, destinés à l’automassage.

Cependant, n’imaginez pas que les résultats physiques du Pilates ne se fassent en un claquement de doigts. Façonner son corps prend du temps. Mais à raison de séances régulières de 45 minutes à 1 heure, une à deux fois par semaine, les résultats sont visibles assez rapidement. Toutefois, il est important de rappeler que le Pilates ne fait pas maigrir. Il permet de sculpter les muscles et d’affiner la silhouette. Pour perdre du poids, il est intéressant de coupler le Pilates avec une activité plus cardio permettant de “choquer” les cellules graisseuses. 

Les origines du Pilates

Joseph Pilates invente la méthode Pilates en Allemagne au début des années 1900. De santé fragile durant son enfance, cet homme consacre sa vie à la recherche et au développement de techniques douces de renforcement musculaire afin d’accroître la force et la souplesse du corps. Ce qui fit de lui un sportif accompli, adepte des arts martiaux, du yoga, de boxe, de gymnastique, de ski et de bien d’autres sports.

Interné dans un camp de détention lors de la première guerre mondiale avec de nombreux blessés, il est employé comme infirmier. Il fait face à l’inertie et aux traumatismes de la guerre de ses patients en organisant des séances d’entraînement, de rééducation et d’hygiène de vie. Il nomme cette technique, la contrologie. Il en constatera les effets bénéfiques lors de l’épidémie espagnole qui ravagea l’Europe et notamment les camps de prisonniers. Aucun de ses patients n’en sera affecté.

Une méthode reconnue

Toutefois, c’est en 1926 que cette méthode rencontre vraiment son public notamment dans le domaine des arts du spectacle et de la danse, après que Joseph et son épouse aient émigré aux États-Unis et fondé le premier studio de Pilates à New York, à la même adresse que le New York City Ballet.

C’est dans les années 50 que la méthode traverse l’Atlantique et arrive en France. Tout d’abord pratiquée dans les compagnies de danse, il faudra attendre 1998 pour que le 1er studio ouvre ses portes au grand public. L’engouement pour ce programme de remise en forme ne cesse d’augmenter au point qu’en 2011 est créé la Fédération des Professionnels de la Méthode Pilates (la FPMP) qui veille à la qualité de l’enseignement dispensée dans les différents centres agréés en France.

La pratique du Pilates aujourd’hui

De nos jours, de nombreuses salles de gymnastique et clubs de fitness en France proposent des cours soit collectifs ou individuels au sol, soit à l’aide d’appareils spécifiques. Mais ne vous y trompez pas, le Pilates n’est pas un sport de mamie souhaitant garder la forme, comme beaucoup semble le croire. Sous condition de suivre les instructions précises du professeur, sa pratique réserve de belles courbatures à n’importe quel âge, que l’on soit d’un niveau sportif avancé ou non

Démocratisé par les actrices dans leur recherche esthétique du corps parfait, de nombreux professionnels du sport intègrent désormais les séances de Pilates dans leur préparation physique, que ce soit en prévention de blessures ou pour gagner en souplesse, en force et en coordination.

Quoi qu’il en soit, la méthode Pilates reste un sport multifactoriel pour tous qui mérite d’être pratiqué ne serait-ce que pour retrouver souplesse et vitalité.

Laisser un commentaire